Les pauvres font bloc pour défendre leur sucre


25 septembre 2005

Les pays ACP se sont réunis au Kenya, cette semaine, pour discuter stratégie à adopter face à l’Union européenne. Propositions concrètes, respect des engagements pris pour éradiquer la pauvreté, les représentants, entre autres par la voix du ministre de l’Agro-industrie, Arvin Boolell, ont durci le ton.

Les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) changent de stratégie. Jusqu’ici, ce groupe s’est surtout indigné des propositions européennes de réforme, à savoir de baisser le prix accordé aux ACP de pratiquement 40 % en trois ans à partir de l’année prochaine. Mais devant l’apparente inflexibilité de la Commission européenne, les ACP semblent enfin faire preuve d’esprit pratique. Avec leurs partenaires, les raffineurs, les betteraviers européens et les consultants Landell Mill, ils se sont réunis cette semaine au Kenya pour planifier l’avenir. Étaient également représentés, les pays les moins avancés (PMA).


Lire la suite en ligne : L’express.mu